Quand dois-je me faire poser un implant dentaire ?

Le rendez-vous chez le dentiste est souvent appréhendé. Ce spécialiste, à travers les peurs irrationnelles qu’il génère, a donné des sueurs froides à plus d’une génération. Pourtant, les dentistes nous suivent dès le plus jeune âge et tout au long de notre vie.

Une fois adulte, il peut être nécessaire de solidifier la mâchoire et de préserver une mastication de qualité et sans douleur. C’est là qu’intervient l’implant dentaire. Mais quand est-il vraiment nécessaire de poser un implant ?

Dans quel cas poser un implant dentaire ?

L’absence d’une seule dent abime sévèrement les dents voisines et peut à terme déchausser la mâchoire entière. La pose d’un implant dentaire devient donc inévitable.

Plusieurs cas de figure s’offrent aux patients :
•    Il manque uniquement une dent
Le remplacement d’une dent par un implant permet de conserver l’os de la mâchoire en bon état et de ne pas impacter les dents voisines et ainsi éviter le processus de l’édentement.

•    Il manque plusieurs dents
Poser plusieurs implants représente une alternative à deux moyens :
– L’implant remplace en effet ce qui est appelée la prothèse dentaire partielle amovible et le bridge permettant donc de préserver les dents voisines.

– Il manque la totalité des dents
Le patient dispose déjà d’une prothèse mais instable et inconfortable. La pose d’un implant équipé de « boutons pression» permet de stabiliser la prothèse pour la rendre plus confortable. (Méthode utilisée uniquement pour le bas de la mâchoire).

•    La pose de 4 implants dans une journée permet de répondre à des besoins précis (All-On-4″ ™)
-Le patient est édenté totalement : les implants sont alors posés dans un os déjà cicatrisé et une prothèse est fixée. Ce dernier doit faire attention à son alimentation, privilégier la nourriture liquide, pourquoi pas en profiter pour faire des recettes diététiques ? Soupes, compotes et repartir du bon pied.

-Le patient est édenté partiellement alors toutes les dents sont extraites pour recevoir les différents implants. Cette méthode des 4 implants permet de remplacer des prothèses amovibles par des dents fixées. Par ailleurs elle permet au patient de rentrer chez lui avec toutes ses dents pour très longtemps.

Différence entre un implant et une prothèse dentaire

Le saviez-vous ? Attention à ne pas confondre l’implant avec la prothèse dentaire, ce n’est pas la même chose. Un implant est en fait le point d’ancrage d’une prothèse fixe, qui peut être une couronne, un bridge-pont dans le cas où plusieurs dents abîmées sont concernées, une prothèse amovible ou bien encore un appareil dentaire.

Quel est le remboursement d’un implant dentaire ?

Le prix d’un implant dentaire varie en fonction des matériaux et des techniques opératoires utilisées, mais aussi en fonction des régions et des praticiens. Le mieux est donc de bien se renseigner et de demander un devis dans un centre d’implantologie dans le 22 ou ailleurs en fonction de votre lieu d’habitation. Sachez qu’une infime partie de la prothèse est remboursée par la Sécurité Sociale : il faut en effet compter environ 45 € par couronne. Avant toute implantation dentaire, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre mutuelle pour savoir si les implants sont pris en charge et à quelle hauteur.

Enregistrer

Enregistrer